Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communauté; catholique du Bon Pasteur de Thionville
  • Communauté; catholique du Bon Pasteur de Thionville
  • : Rencontre avec une communauté chrétienne catholique de Moselle, à Thionville (rive gauche). Trouver les infos qu'il vous faut: prière, réflexion, méditation, baptême, première communion,confirmation, sacrement de l'ordre, mariage, funérailles, .......
  • Contact

Adoration du St Sacrement




"Christ au centre,
Christ pour tous!"

Tous les mercredis soir, de 20h15 à 21h30, à l'église de Veymerange, venez prier et louer le Seigneur, sur fond de chants de taizé et de l'Emmanuel. Le Saint Sacrement est exposé pour l'adoration.

Rechercher

Réconciliation


Recevoir le pardon de Dieu: tous les premiers mardis du mois à 18h00 à l'église de TERVILLE; avant chaque messe; ou en faisant appel au curé de la paroisse

Que Dieu vous bénisse

Je vous souhaite la bienvenue sur le blog de la communauté de paroisses du Bon Pasteur ! Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez le faire à l' adresse ci-dessous ou en me téléphonant au presbytère. 

  Le secrétariat est au presbytère de Veymerange,

16 rue St Martin, 57100 Veymerange.

Hors vacances, les heures d'ouverture du secrétariat sont: mardi et vendredi de 17h00 à 18h30 et mercredi de 10h00 à 12h00.

Durant les vacances scolaires, il n'y a qu'une permance le vendredi.

l:  03.82.50.40.06

 courriel: jp.kovacs@eveche-metz.fr

----------------------------------Pour vous informer:------------------

 
KTO, la télé catho:Lien vers KTO
 
FPour aider la quête diocésaine:faire-un_don2.jpg

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ensemble, avec le Christ au centre, le Christ pour tous!
  Jean-Pierre Kovacs
Le curé de la Communauté du Bon Pasteur
 Notre partenaire:
http://toplouange.over-blog.fr

Articles Récents

26 avril 2006 3 26 /04 /avril /2006 22:43
Charles de Foucault fut trappiste quelques mois à l’abbaye des Neiges à partir de janvier 1890, puis à Akbès, en Syrie, en tout 7 ans. Moine sous le nom de Frère Marie-Albéric, il écrivit, en 1896, cette méditation sur la Passion de Jésus en croix : La dernière prière de Jésus. Ce texte fut abrégé par des Petites Sœurs et est devenu la prière de Charles de Foucault.
Méditation de Frère Albéric
 
 Mon Père, je me remets entre Tes mains ;
 mon Père, je me confie à Toi ;
 mon Père, je m'abandonne à Toi ;
 mon Père, fais de moi ce qu'il Te plaira ;
 quoi que Tu fasses de moi,
 je Te remercie ;
 merci de tout ;
 je suis prêt,  à tout ;
 j'accepte tout ;
 je Te remercie de tout ;
 pourvu que Ta volonté se fasse
en moi, mon Dieu,
pourvu que Ta volonté se fasse
 en toutes Tes créatures,
 en tous Tes enfants,
 en tous ceux que Ton coeur aime,
 je ne désire rien d'autre, mon Dieu ;
 je remets mon âme entre Tes mains ;
 je Te la donne, mon Dieu,
 avec tout l'amour de mon coeur,
 parce que je T'aime,
 et que ce m'est un besoin d'amour
 de me donner,
 de me remettre en Tes mains
 sans mesure ;
 je me remets entre Tes mains
 avec une infinie confiance
 car Tu es mon Père.
 
Prière de Charles de Foucault
 
 
 
Mon Père  je m'abandonne à toi,
fais de moi ce qu'il Te plaira.
Quoique Tu fasses de moi,
je te remercie.
 
Je suis prêt à tout
j'accepte tout,
 
Pourvu que Ta Volonté se fasse
en moi,
 
en toutes tes créatures.
 
 
Je ne désire rien d'autre, mon Dieu.
Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne mon Dieu,
avec tout l'amour de mon coeur,
Parce que je t'aime
et que ce m'est un besoin d'amour
de me donner,
de me remettre entre Tes mains,
sans mesure
 
avec une infinie confiance.
car Tu es mon Père.
Repost 0
26 avril 2006 3 26 /04 /avril /2006 22:16
Je vous aime, ô mon Dieu, et mon seul désir est de vous aimer jusqu'au dernier soupir de ma vie. Je vous aime, ô Dieu infiniment aimable, et j’aime mieux mourir en vous aimant, que de vivre un seul instant sans vous aimer. Je vous aime, Seigneur. Et la seule grâce que je vous demande, c’est de vous aimer éternellement...
 
Mon Dieu, si ma langue ne peut dire à tous moments que je vous aime, je veux que mon coeur vous le répète autant de fois que je respire... Mon Dieu, faites moi la grâce de souffrir en vous aimant et de vous aimer en souffrant. Je vous aime, ô mon divin Sauveur, parce que vous avez été crucifié pour moi, je vous aime, ô mon Dieu, parce que vous me tenez ici-bas crucifié pour vous...
 
Mon Dieu, faites-moi la grâce de mourir en vous aimant et en sentant que je vous aime. Mon Dieu, à proportion que je m’approche de ma fin, faites-moi la grâce d’augmenter mon amour et de le perfectionner.
Amen.
Repost 0
26 avril 2006 3 26 /04 /avril /2006 22:08
Trouver le Christ, et le regarder…de Thérèse d’Avila
 
Pour prier comme il faut, vous devez /…/ trouver une compagnie. Mais quelle meilleure compagnie que celle du Maître lui-même qui vous a enseigné la prière que vous allez réciter ? Imaginez que le Seigneur est tout prés de vous, et regardez avec quel amour et avec quelle humilité il vous instruit. Croyez-moi, faites tout votre possible pour ne jamais vous séparer d'un si bon ami. Si vous vous habituez à le garder près de vous, et s'il voit que vous le faites avec amour et que vous vous efforcez de le contenter, vous ne pourrez plus, comme on dit, vous en débarrasser. Il ne vous manquera jamais, il vous aidera dans toutes vos difficultés, il sera partout avec vous. Pensez-vous que ce soit peu de chose que d'avoir un tel ami à vos côtés ? /…/ Je ne vous demande pas de penser à lui, ni de forger quantité de concepts ou de tirer de votre esprit. Je ne vous demande que de le regarder. Qui peut vous empêcher de tourner les yeux de l'âme, ne serait-ce qu'un instant si vous ne pouvez davantage, vers lui ? /…/ Mes filles, votre Époux ne vous quitte jamais des yeux. Il a supporté de votre part mille choses laides et abominables, et ces offenses contre lui n'ont pas suffi pour qu'il détournât de vous ses regards. Est-ce donc beaucoup que vous détourniez les yeux de l'âme des choses extérieures pour les porter quelquefois sur lui ? Songez, comme il le dit à l'Épouse, qu'il n'attend de vous qu'un regard ; vous le trouverez tel que vous le désirerez. Il estime tant ce regard que, de son côté, il ne négligera rien pour l'avoir.
Le chemin de perfection XXVI,1-3 texte Escorial,
Repost 0